CIRCUIT MONO STATION NOVATION | TEST & AVIS


A sa sortie en 2017, le Circuit Mono Station de Novation a reçu un excellent accueil vis-à-vis du public, mais à un prix jugé peu attractif. Aujourd’hui il est affiché environ 340,00€. Ce synthétiseur analogique équipé d’un séquenceur agile, et d’un son paraphonique (on vous en dit plus dans l’article) fait des merveilles. Pour nous, il s’agit d’un synthé unique en son genre pour la palette immense de sonorités qu’il permet. On a donc décidé d’en faire un article.

Circuit mono station vue de côté fond blanc

VUE D’ensemble

8.8Score Expert
Circuit Mono Station Novation

Ergonomie
8.8
Fonctionnalités
9
Qualité du son
9.5
Rapport qualité-prix
8.5
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Marque : Novation
Modèle : Circuit Mono Station
Type d’instrument : Synthétiseur analogique paraphonique / Séquenceur
Dimensions : 25 x 24 x 5,4 cm
Poids : 1,47 kg
Connectiques : Casque / Alimentation / USB MIDI / Aux CV / Note out / Clock / MIDI (In/Out/Thru) / Audio In / Line Out
Alimentation : Externe sur secteur
Standalone :
Oui
Année de sortie :
2017
AVANTAGES
  • La matrice de modulation aux fonctions uniques
  • Un son analogique avec des presets numériques
  • Le séquenceur permet des réglages très poussés
  • Beaucoup de mémoire pour les patterns
  • Les connectiques multiples
INCONVENIENTS
  • La paraphonie n’est pas de la polyphonie
  • L’utilisation du séquenceur requiert de la pratique

Le Circuit Mono Station en un mot

Ce synthétiseur est analogique et monophonique… ou plutôt paraphonique ! Mais qu’est-ce qu’un synthé paraphonique ? Eh bien c’est simplement 2 oscillateurs joués séparément mais qui rentrent ensemble dans les filtres et l’enveloppe pour ne faire qu’un.

Autrement dit, on contrôle les 2 oscillateurs en simultané mais est toujours en monophonique.

Le Circuit Mono Station est assez unique en son genre de par ce qu’il propose. Ses fonctions ne se trouvent sur aucun autre et se combinent pour obtenir des sonorités propres.

Lancé pour la première fois en 2017, ce modèle voit des mises à jour récurrentes de son firmware pour accroitre ses possibilités. En 2022, nous en sommes à la version firmware 1.2 et il faudra bien la télécharger sinon, cela ne fonctionnera pas. On le trouve ici.

novation firmware version 1.2

Le son analogique est donc inimitable, et les effets par-dessus sont foisonnants comme nous le voyons dans la partie « Fonctionnalités » de cet article.


INTERFACE du Circuit Mono Station

Tout d’abord, une fois déballé notre petit carton on dispose du boitier, d’une notice, de 3 cordons Jack, d’un 1 cordon USB et d’une alimentation

Les commandes sont de bonne qualité. Les pads sont à LED et le système d’éclairage est bien pensé : chacun des deux oscillateurs dispose de sa propre couleur (violet et vert). Les potentiomètres sont agréables et les plus importants (filtre, distorsion) sont gros, car Novation sait qu’on aime jouer avec !

Voici à quoi ressemble le boîtier :

Circuit mono station vue arrière connectique
Circuit mono station vue de face

L’interface se divise grossièrement en 2 parties :

  • La moitié supérieure comprend 8 cadrans qui contrôlent chacun un effet :
    • MASTER : Réglage du volume, du tempo et du swing / swing sync
    • LFO : Potentiomètre pour régler la vitesse et l’onde sonore
    • ENVELOPPE : 4 fades pour ADSR
    • MODULATION MATRIX : Nous en parlons dans la partie suivante en détail
    • OSCILLATEURS : 2 potentiomètres (1 pour chaque oscillateur) et le choix des formes d’ondes
    • MIXER : Réglage des volumes et du « Ring » dont nous reparlons en détail dans la partie suivante
    • FILTER : Overdrive, resonance et fréquence. C’est aussi ici qu’on gère les by-pass très utiles
    • DISTORTION : Réglage parmi 3 types et du niveau de distorsion
  • La moitié inférieure est occupée par le séquenceur en 16 pads. Autour de ce dernier, on trouve les options et les modes à activer, ainsi que les touches de sélection de nos oscillateurs et bien d’autres fonctions avec shift. Enfin, en bas à droite, les boutons de lecture et d’enregistrement à portée de main, très bien placés.

LE TOUR DES FONCTIONNALITES

On vous partage cette vidéo en amuse-bouche qui met en avant la dernière mise à jour du firmware 1.2. La circuit mono station se transforme carrément en boîte à rythme :

Il est difficile décrire l’ensemble des fonctions que contient ce Circuit Mono Station Novation. Nous allons donc tenter de rester concis dans nos explications.

_MOD MATRIX

Le gros atout de ce synthétiseur analogique, c’est avant tout sa Modulation Matrix, ou matrice de modulation. C’est grâce à elle que votre son sera unique, comme aucun autre.

Le principe c’est que l’on peut choisir des paramètres sources qui sont envoyés vers les destinations de notre choix. Ces paramètres sources vont contrôler leurs éléments de destination (1 ou plusieurs à la fois).

4 paramètres sources

  • Enveloppe
  • LFO
  • Sequenceur
  • Velocité

Qui contrôlent chacun 1 à 6 Destinations

  • Pitch
  • PWM
  • Amp
  • Filter
  • Dist
  • Aux CV

Par exemple, on assigne l’enveloppe au filtre = on contrôle l’enveloppe du filtre.

Ou bien on assigne le LFO au pitch + à la distorsion = on contrôle le LFO du pitch + de la distorsion.

Chacun des paramètres source se règle indépendamment sur son emplacement réservé en partie haute du boîtier. Le potentiomètre de modulation au milieu du carré permet d’intensifier ou réduire le l’intensité des paramètres sources sur leurs destinations.

On reconnait en permanence lequel des deux oscillateurs est en train d’être modifié grâce à la couleur des boutons (vert ou violet selon l’oscillateur sélectionné).

Vous comprenez maintenant combien les combinaisons de qui-contrôle-quoi sont énormes !

_Mixer

Le boîtier comprend un encart réservé au mixage du volume sonore de 6 paramètres. Parmi ces derniers il y a les 2 oscillateurs, les AUDIO IN de la connectique et le RING (que l’on détaille juste en dessous). Le mixer est très pratique pour garder la main sur le mastering général

_Ring

Pour comprendre le RING, il faut d’abord l’isoler en coupant le volume des autres paramètres.

Cette fonction RING permet de combiner les oscillateurs 1 & 2 en un type d’onde sonore différent. Cette onde peut être désynchronisée entre les des 2 oscillateurs via leurs potentiomètres respectifs (avec notamment une fonction DETUNE). Difficile à expliquer, mais c’est très efficace pour créer des effets de dissociation de l’onde.

Le volume de RING peut donc être intégré au son général, et peut être également automatisé (avec la touche record).

Le son créé est vraiment unique.

_Filtre

Ici, c’est un filtre classique avec 3 potentiomètres :

  • Overdrive
  • Resonance
  • Frequency (un gros bouton pour s’amuser)

L’atout c’est la fonction bypass (noise or Osc 2) qui est vraiment ludique lorsqu’on joue avec la paraphonie. On laisse passer le noise ou l’Osc 2 sur certains endroits, voire même sur certains steps qu’on paramètre. Cela permet d’appliquer des effets sur l’un des deux Oscillateurs uniquement. C’est assez peu courant, et nous ça nous plaît.

_Mélodies

La mélodie n’est pas une fonction à proprement parler, mais il y a des fonctions qui permettent de la construire.

Le synthé contient des gammes que l’on peut choisir pour composer la musique, par défaut, on est en mode chromatique. Si l’on choisit une gamme mineure par exemple, les notes s’affichent directement sur les pads pour nous guider, impossible de faire de fausses notes.

On peut également programmer des notes au hasard et régler la gamme à postériori, très bonne aide à la composition.

Le choix de l’octave permet de transposer notre rangée de pads à l’octave supérieure ou inférieure.

Pour créer des mélodies, soit on joue avec les pads en enregistrant, soir on les programme pas à pas sur le séquenceur. La liaison entre les notes programmée peut être lissée grâce à la fonction SMOOTH.

_Gestion des pattern et séquenceur

Au total il y a :

  • 16 patterns de disponibles pour l’oscillateur 1
  • 8 patterns disponibles pour l’oscillateur 2
  • 8 patterns disponibles pour le Mod (effets)
  • 16 pas pour chaque pattern

Au final, en chaînant 16 patterns de 16 pas on obtient 256 pas, soit une très loooooooongue séquence !

Le CLOCK DIVIDER sert à multiplier ou diviser la vitesse de lecture de la pattern. Accélération jusqu’à x4, ralentissement jusqu’à divisé par 4. Les vitesses intermédiaires comptent des métriques à 3 temps, donc on a vraiment le choix. En enregistrant les variations vitesse, on crée des breaks.

Le mode lecture permet de jouer la pattern en avant, en arrière, en mode ping-pong (avant-arrière) ou aléatoire.

La durée de chaque pattern se règle indépendamment des autres, au pas près. A la base, chacune compte 16 pas, et on peut très bien dire que celle de notre choix fera 11 pas. Avec cela, on obtient des décalages bizarres et intéressants. Il est possible d’ajuster le point de départ, et le point d’arrivée.

Enfin, les patterns se copient et se suppriment simplement avec les fonctions DUPLICATE et CLEAR.

_Swing & Sync

Le SWING de base, c’est un classique comme on le trouve dans toutes les autres machines, le SWING SYNC, c’est une autre histoire !

Il s’active et se règle dans le coin en haut à droite du boîtier. Il se contrôle à l’aide des pads : à chacun correspond un ratio SWING/SYNG différent. Plus le pad sélectionné est à droite, plus le SWING produit un effet unique d’accélération du swing pendant la pattern. L’effet est vraiment prenant. Cette fonction est très pratique pour épicer son jeu avec le tempo.


COMMENT L’UTILISER ?

Ce synthétiseur analogique s’utilise comme un séquenceur de boîte à rythme pour créer des mélodies au lieu des rythmiques.

Pour commencer il faut choisir une section vierge avec un patch vierge. Au choix on peut partir avec un patch et un preset de la banque de sons interne (ce qui n’est guère courant sur un synthé analogique). Auquel cas on se retrouve avec des sons préréglés. Sinon, il faut partir d’un oscillateur 1 ou 2 et travailler la forme de l’onde sonore, ses filtres etc. pour arriver à la sonorité qui nous convient. L’octave souhaitée doit être changée si l’on souhaite un son plus grave ou plus aigu, et la gamme choisie pour sa couleur.

Pour jouer c’est au choix, soit on enregistre nos doigts sur les pads, soit on programme chaque pas avec une note propre. On sait en permanence lequel des deux oscillateurs est actif car ils possèdent chacun une couleur attitrée, qui s’affichent sur les LED des pads et des autres boutons (violet = osc 1  et  vert = osc 2).

Le tapis de pads se sépare en 2 pour le jeu :

  • Partie supérieure : les pads des notes qu’on veut jouer
  • Partie inférieure : les pads du séquenceur
Circuit mono en homa studio mains qui manipulent

La commande SHIFT + SCALE permet de jouer des 2 oscillateurs en simultané sur le tapis de pads, l’un au-dessus de l’autre. Ce qui est intéressant, c’est qu’on est toujours en mono et donc chaque son qu’on joue remplace l’autre, jamais les deux en même temps. Très amusant pour explorer la composition.

On peut choisir de programmer la durée de la note en appuyant un certain nombre de fois sur le pad assigné. La couleur est de moins en moins vive ce qui veut dire que la note est de plus en plus courte.

Le paramètre source séquenceur permet de programmer une valeur du filtre sur n’importe quel pas grâce aux pads. Les effets concernent les 2 oscillateurs à la fois, sauf en mode bypass. Grosso modo, on compose avec chaque oscillateur séparément mais in fine ils sont ensemble.

Pour enregistrer la session dans un logiciel de MAO (DAW), connectez la sortie ligne de l’appareil à l’entrée ligne de l’interface (carte son). Sinon, le port MIDI permet d’en faire une surface de contrôle comme pour un appareil numérique. Avec le Circuit Mono Station, lorsqu’on enregistre sa session, on enregistre le son construit (oscillateurs, filtres etc..) ainsi que la séquence.

Enfin, il est bon de savoir que Novation met régulièrement à jour son FirmWare pour de nouvelles fonctionnalités. Le produit doit être enregistré au préalable sur novationmusic.com (ça prend 5 mn). On trouve également des guides et des supports vidéo très pratiques ainsi que des logiciels gratuits comme Ableton live lite.


A QUI S’ADRESSE le Circuit Mono Station Novation?

Avec ce séquenceur/ synthé analogique on peut faire beaucoup, beaucoup de choses. Son interface n’est pas des plus intuitives lorsqu’on commence la musique. Aussi, les débutants devront pratiquer un peu avant d’exploiter pleinement le moteur de Novation.

Circuit Mono Station en home studio avec autres synthés

Une fois bien en main en revanche on est étonnés de voir autant de fonctions uniques en leur genre et les innombrables combinaisons d’effets et de séquences possibles.

Le son analogique est très précis et sans souffle, d’excellente qualité pour de la production en home-studio.

Cette machine est également bien adaptée au live puisqu’on manipule les séquences de manière fluide, et les effets se préparent à l’avance. C’est toujours mieux de la combiner avec une boite à rythme comme la Roland TR-8S par exemple, un clavier ou un autre instrument.

Ses connectiques sont nombreuses et les configurations avec d’autres appareils numériques (MIDI) ou analogiques (CV Gate) sont multiples.


Notre avis SUR Le Circuit Mono Station Novation

Ce qu’on apprécie c’est en premier lieu la netteté et la palette de sons accessibles en analogique. L’interface peu intuitive au début est très bien pensée lorsqu’on l’a bien en main.

Cet appareil propose un son unique, notamment avec l’aide de sa Modulation Matrix qui permet de croiser les effets et de les combiner pour arriver à des sonorités complètement folles. La mise à jour du firmware 1.2 ajoute beaucoup de sons et peut la transformer en boîte à rythme!

La force du séquenceur, ce sont ses réglages différents programmables pour chaque step, et ses options de lecture (on aime beaucoup le mode ping-pong !).

Enfin, il faut savoir que la paraphonie n’est pas de la polyphonie, même si l’on a deux oscillateurs. Pour le meilleur et pour le pire, car c’est également ce qui fait le caractère particulier du son du Circuit Mono Station.


POUR CONCLURE

Si vous êtes à la recherche d’un synthé analogique puissant avec un séquenceur vous pouvez mettre la main dessus, et vous ne vous ennuierez pas. Le son analogique, ses effets uniques et le séquenceur méthodique sont des arguments de taille pour l’acheter.

Pro-Synthé
Logo